Réstructuration globale
Unités de production d’un groupe international, 12.000 travailleurs
présent dans 15 pays.​

  • Plusieurs usines sont exploitées à moins de 50 %, avec des frais fixes élevés​
  • Relations sociales conflictuelles dans plusieurs pays, peu de dialogue ​
  • Discussions sociales le plus souvent par tribunaux interposés
  • Usines en perte depuis des années​
  • La société mère veut des usines rentables ou ce sera la fermeture ​
  • Les changements indispensables ne sont pas mis en œuvre

ANALYSE

  • Les séances d’écoute montrent un manque d’alignement sur la stratégie à suivre​
  • Pas de plan d’approche européen intégré, mais uniquement plusieurs plans ad hoc​
  • Le conseil d’entreprise européen se pose des questions sur les implications transnationales ​
  • Les conseils d’entreprise des différents pays demandent plus de clarté​
  • Des actions en justice sont introduites dans plusieurs pays pour clarifier la situation​
  • Très nombreux changements en peu de temps avec peu de ressources et de suivi​
  • Pas d’approche proactive des partenaires sociaux pour cadrer les changements​
  • La crédibilité du management sur certains sites pose problème​
  • Les superviseurs en première ligne n’ont pas de réponse aux questions des membres de leur équipe

APPROCHE

  • Workshop sur la vision et la mission avec l’Executive team pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde​
  • Charte de projet et équipe de projet pour établir un plan opérationnel​
  • Recensement de tous les changements et définition des priorités au sein de l’organisation​
  • Plan défini pour gagner progressivement la confiance des syndicats à travers une politique transparente et leur montrer, à travers une « approche pédagogique », l’importance des changements pour consolider l’avenir des usines​
  • Mise en place d’une structure de communication formelle et informelle avec les partenaires sociaux​
  • Accords concrets pour des relations sociales plus constructives.​
  • Plan défini pour gagner progressivement la confiance des syndicats à travers une politique transparente et leur montrer, à travers une « approche pédagogique », l’importance des changements pour consolider l’avenir des usines​
  • Mise en place d’une structure de communication formelle et informelle avec les partenaires sociaux​
  • Accords concrets pour des relations sociales plus constructives.​

RESULTATS

  • Implémentation de la stratégie en cascade​
  • Les communications sur le contenu des séances d’écoute ont fait office de catharsis. Les collaborateurs ont enfin pu faire part de leurs demandes.​
  • Approche des syndicats regardée d’un œil critique par les collaborateurs qui restent ouverts à des améliorations (avenir).​
  • Accent sur la stratégie et l’implémentation pratique avec des propositions et actions concrètes (plan par étapes sur 18 mois)​
  • Les équipes collaborent mieux et comprennent leur interdépendance pour obtenir des résultats​
  • Les relations avec les syndicats sont moins tendues​
  • Plus grand engagement du personnel grâce à des communications claires et à des discussions moins stressantes avec les syndicats​